Union Nationale des Locataires Indépendants
UNLI
Accueil
UNLI
Actualité
UNLI
Presse
UNLI
Informations pratiques
UNLI
Handicap
UNLI
Ecolocataires
UNLI
Associations
UNLI
Contact
Unli
Adhésion
Indice
 
Connectez-vous
 
UNLI
UNLI

Elections des locataires

Entre le 15 novembre et le 15 décembre 2014, les locataires des offices de l'habitat et des ESH (anciennement appelés SA d'HLM) sont appelés à élire leurs représentants aux conseils d'administration de ces organismes. Cette élection concerne directement chaque locataire et présente un enjeu primordial. En effet, c'est dans ces conseils d'administration que sont prises toutes les décisions concernant la vie des locataires : les loyers, la maîtrise des charges, l'entretien des immeubles, la qualité des logements, la construction de nouveaux logements, etc.... L'avis des représentants des locataires est donc fondamental pour faire valoir les attentes des locataires.

Dans les conseils d'administration où elle siège, l'UNLI est toujours intervenue en faveur des locataires notamment pour une modération des loyers, un meilleur encadrement des charges, l'entretien des immeubles, les réhabilitations, les constructions de nouveaux logements et la recherche de solutions favorables à l'environnement.

C'est par le dialogue et la concertation et non pas par vocifération que l'UNLI s'engage avec détermination dans la défense de la cause des locataires.

Pour une meilleure qualité de nos logements, plus de sécurité, pour des loyers et des charges modérées, pour un cadre de vie agréable, pour des logements respectueux de l'environnement, pour des logements adaptées aux personnes handicapées, VOTEZ UNLI.

UNLI

Rejoignez l'UNLI sur facebook et sur twitter :

https://www.facebook.com/association.UNLI

https://twitter.com/asso UNLI

UNLI

L'UNLI, au service des locataires

http://www.unli.fr/Upload/Fichiers/PhotoPresident1.jpg

Les lois, les décrets, les arrêtés, les circulaires, la jurisprudence.....

Faute d'être un juriste averti en matière du droit du logement, il est difficile, voire impossible, de s'y retrouver dans ce dédale de textes dont la lecture n'est pas particulièrement aisée. Les bailleurs disposent de moyens pour bien appréhender ces textes et les interpréter grâce à l'assistance de professionnels et de spécialistes. En face, le locataire est souvent démuni et s'en remet à la bonne foi du bailleur.

Avec son site, l'UNLI n'a qu'un but : rétablir entre le locataire et le bailleur un certain équilibre sur la connaissance des droits et des devoirs de chacun.

Dans la rubrique 'Actualité" , vous trouverez de multiples informations sur des sujets relatifs au logement notamment dans les questions au gouvernement. Ce dispositif permet aux députés et sénateurs d'interroger le Gouvernement sur des problèmes d'interprétation ou d'application des textes.

Grâce à cette rubrique alimentée très régulièrement par les réponses apportées par le Gouvernement aux questions des parlementaires, l'UNLI  demeure à la pointe d'actualité.

Le Président de l'UNLI,

Michel VENEAU

UNLI

Polémique sur l'occupation des HLM.

L'UNLI répond  à l'article paru dans Le Parisien du 2 juillet :

L’Union Nationale des Locataires Indépendants (UNLI) s’indigne de la polémique sur l’occupation des HLM qui consiste à stigmatiser des locataires aux revenus moyens et ne tient pas compte de la réalité du secteur social.

Il convient de rappeler que dans le secteur social il existe plusieurs catégories de logements (PLAI, PLUS, PSR, ILM et ILN). Pour chaque catégorie un plafond de ressources différent doit être impérativement respecté pour obtenir l’attribution d’un logement. Le prix de location, pour chaque catégorie, est aussi différent. La généralisation est donc caricaturale et ne correspond pas à la réalité.

Par ailleurs, en cas de dépassement du plafond de la catégorie un supplément de solidarité est appliqué qui a obligé de nombreux locataires à quitter leur logement social.

En outre, pour faire face à la pénurie de logements sociaux la loi Boutin a baissé les plafonds de ressources empêchant de nombreux demandeurs de logements d’accéder au logement social.

Les catégories de ménages aux revenus moyens n’ont donc plus accès au logement social, ne peuvent pas acheter compte tenu des prix pratiqués notamment en région Ile-de-France et à Paris, et rencontrent de très grandes difficultés pour louer dans le secteur privé notamment dans les zones tendues, les propriétaires exigeant 4 fois le montant du loyer en revenus et fixant des loyers prohibitifs.

Ce n’est pas un choix pour les ménages aux revenus moyens de vivre dans des logements sociaux mais une obligation.

Les chasser des logements sociaux et les repousser loin des centres villes, c’est créer des ghettos avec d’un côté les familles aisées et d’un autre les plus pauvres. C’est à terme créer une situation explosive entre ces ghettos.

L’UNPI en lançant cette polémique traduit la crainte des propriétaires qui ne peuvent augmenter les loyers à leur guise.

UNLI

L'OPH Paris-Habitat fiche ses locataires

La CNIL a effectué ces deux dernières années de nombreux contrôles dans le secteur de l'immobilier afin de vérifier la correcte application de la loi informatique et libertés. Ces contrôles l'ont conduit notamment à mettre en demeure publiquement l'OPH PARIS HABITAT pour attente à la vie privée  de ses locataires. Cette mise en demeure ne constitue pas une sanction. En effet, si l'OPH PARIS HABITAT se conforme à la loi dans un délai de deux mois, aucune suite ne sera donnée à cette procédure. Lire la suite

UNLI

SOS Loyers impayés

Un numéro vert pour les propriétaires et les locataires

Un numéro unique gratuit, le 0805 160 075, à destination des propriétaires et des locataires afin de mieux prévenir les expulsions liées aux situations d’impayés.

En appelant ce numéro vert, les locataires comme les propriétaires bénéficient de conseils et d’un accompagnement adapté à leur situation grâce à une mise en relation rapide avec un agent de l’ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement).

UNLI

Loi n° 2013-61 du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement

Cette loi sur le logement social fait obligation pour les communes de plus de 3.500 habitants hors la région d'Ile-de-France et 1.500 habitants en Ile-de-France de porter à 25 % d'ici à 2025, contre 20 % actuellement, la proportion de logements sociaux sur leur territoire.

Elle institue également une décote pouvant aller jusqu'à 100% du prix des terrains publics quand ils sont affectés à la construction de logements locatifs sociaux.

La loi abaisse par ailleurs de 18 à 12 mois le constat de la vacance d'un logement et autorise ainsi sa taxation ou sa réquisition au-delà de ce délai. Elle accorde parallélement au propriétaire un délai de 24 mois pour faire des travaux et louer son bien avant qu'une procédure de réquisition puisse être lancée.

Loi n° 2013-61 du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social dite loi Duflot.

Vous êtes : Adhérent
  Administrateur
  Responsable associatif
Votre association :  
 
- Détecteurs de fumée Lire la suite
 

Indice de référence des loyers

4ème trimestre 2014

+ 0,37 %

125,29
3ème trimestre 2014
+ 0,47 %
125,24
2ème trimestre 2014 + 0,57 % 125,15
1er trimestre 2014
+ 0,60 %,
125,00
Ecolocataires : Installation de composteurs
La feuille de route pour le logement
Guide destiné aux jeunes
Des réponses aux questions au Gouvernement
Un nouveau formulaire de demande de logement
©UNLI - Réalisation ABSONET SARL & AMANITE CREATIVE - Mentions légales - Contact
Avertissement sur la nature et l'usage des informations
Les informations exposées sur le site unli.fr ne présente qu’un caractère documentaire et de vulgarisation. Elles n’exemptent en aucune façon d’avoir recours à l'avis d'un professionnel du droit. Elles peuvent, malgré toute l’attention portée à leur rédaction, comporter des erreurs, omissions ou approximations ou ne pas avoir été mises à jour.